THE Rainbow cake (parfait pour un goûter d’enfant)

IMG_4465

Je me suis enfin lancée dans le fameux Rainbow cake…rien que son nom me donnait envie mais je repoussais encore et encore imaginant que c’était trop compliqué, trop long,  trop dure la vie, bref trop relou…! or je privilégie les recettes FACILES et accessibles… mais ce gâteau est tellement joli… Ok, c’était un peu sportif… mais la bonne nouvelle c’est que la recette est EXACTEMENT LA MEME que celle du cake trop facile . Il y a juste du philadelphia (3 boîtes de 150 grammes) en plus pour l’assemblage des couches entre elles et le glaçage final.

563590_626682457374054_1226773065_n

J’ai donc utilisé les mêmes proportions. Une fois la pâte prête, répartissez la dans 3 bols (il faut la même quantité de pâte dans chaque bol) utilisez une balance ça vaut mieux. Puis ajoutez quelques gouttes de colorant liquide. Bol numéro 1: quelques gouttes de colorant rouge. Bol numéro 2: qq gouttes rouges et jaunes pour obtenir de l’orange. Bol numéro 3: qq gouttes de colorant jaune. Regardez le résultat et rajoutez-en si vous souhaitez que la couleur soit plus prononcée. J’étais sceptique puisque je n’avais que les colorants qu’on trouve dans tous les supermarchés (le trio bleu, jaune, rouge de Vahiné) et j’avais lu quelque part que les colorants en poudre fixaient mieux la couleur mais tant pis je n’avais que ça!! et au final les couleurs sont très bien ressorties.

Pour la cuisson: D’abord il faut un moule rond (le mien a un diamètre de 17 centimètres) Après l’avoir beurré et fariné, versez y la première pâte colorée (la rouge.)  J’ai eu l’impression qu’il n’y en avait pas assez mais c’est normal. Etalez la bien, elle gonflera à la cuisson (entre 1,5 et 2 centimètres de hauteur.)  Mettez le moule directement sur la grille du four plutôt que sur une plaque la cuisson sera plus homogène. Faites cuire 10 minutes à 180 degrés. Votre première « galette de cake » comme je les appelle est prête:-)

Répétez l’opération pour les 2 autres pâtes (orange et jaune)

Vous avez noté qu’il y a 6 couches dans ce gâteau… donc refaites une pâte à cake que vous diviserez en 3 et que vous colorerez cette fois ci en bleu, violet et vert. Cuisez de la même façon et ainsi vous obtenez 6 « galettes de cake » de 6 couleurs différentes que vous devrez assembler entre elles.

Choisissez un joli plat sur lequel vous disposerez votre rainbowcake. Mettez-y la « galette de cake » violette directement sur le plat. A l’aide d’une spatule, recouvrez d’une fine couche de philadelphia (pas la peine d’en mettre des tonnes) c’est pas tres joli mais peu importe ça ne se verra plus une fois toutes les galettes assemblées. Ajoutez la galette bleue puis recouvrez d’une couche de philadelphia…etc… jusqu’à la dernière galette rouge.  Il ne vous reste plus qu’à recouvrir votre gâteau d’une (un peu plus épaisse cette fois ci) couche de philadephia et de bien utiliser la spatule pour obtenir un effet « lisse ». C’est pas évident à faire. Le dessus était plutôt lisse mais j’ai eu du mal à faire les côtés.

Mettez quelques temps au frais (1h) histoire que le glaçage se maintienne bien.

Pour la déco, j’ai choisi de mettre quelques smarties et des petits drapeaux en papiers fabriqués avec du masking tape et des cures dents. On peut rajouter des bonbons… à vous de le décorer selon votre goût…

Il faut donc un peu de temps devant soi (c’est vrai) parce qu’on doit réaliser 2 fois la recette du cake et que l’on cuit séparément les 6 pâtes… mais ça vaut le coup pour l’effet whaouououououuououo du rainbow (moi j’étais trop fièèèrrreeee:-)) Parfait pour un anniversaire les enfants seront bluffés!

Publié dans KIDS IN DA KITCHEN | Un commentaire

Cake trop facile (6 pers.)

Ok, ce n’est pas le gâteau le plus fun qui soit… mais 1. on a très souvent les ingrédients à la maison tellement ils sont basiques et 2. c’est ultra simple à réaliser donc si des copains passent à l’improviste on se débrouille pour le réaliser en 2 temps 3 mouvements. Servez le avec un thé chaud epicé (ici le salam bombay de debauve&gallais) ambiance ***esprit de Noel…***

photo-41

Pour le cake trop facile il vous faut:

180 grammes de farine
120 grammes de beurre
2 oeufs
150 grammes de sucre
1 demi sachet de levure
1 gousse de vanille ou quelques pincées de vanille en poudre
1 demi citron

Préchauffez le four à 180 degrés.

Dans un grand bol, fouettez les oeufs (entiers) et le sucre avec une fourchette jusqu’à un mélange mousseux.

Ajoutez la farine petit à petit et le beurre fondu (au micro ondes ou dans une casserole)

Ajoutez la levure, les graines de la gousse de vanille et le jus de citron

Mettez du papier sulfurisé dans un plat rectangulaire et versez-y la préparation.

Cuire au four à 180 degrés pendant 35 minutes.

N’hésitez pas à ajouter d’autres ingrédients que vous avez sous la main (des pommes coupées en petits morceaux par exemple)

Publié dans RECETTES | Laisser un commentaire

Pasta del papa (et non della mamma)

J’ai decidé que j’allais mettre toute ma famille à contribution sur ce blog ou bien si les autres peuvent me filer leurs recettes ça m’arrange. 

Mon père a plusieurs spécialités parmi lesquelles les pâââââtes qu’il cuisine très souvent le dimanche soir pour vaincre le cafard du lendemain le fameux lundi matin bad trip idées noires. Il a un petit souci dans la vie (son côté balance sûrement – tous les balance que je connais ont ce trait de caractère) il veut tout le temps voir du monde donc il invite tout le temps du monde, ce qui a (tout de même) un avantage celui de préparer des bons ptits plats pour nourrir tout ce beau monde…! Et comme il est plutôt extra doué pour les pâtes (et j’aurai l’occasion de vous délivrer ici d’autres recettes dont il a le secret) j’ai décidé de révéler en exclusivité mondiale l’une d’elles: les fameuses pasta de la papa. Il y a des variantes et les sauces changent mais aujourd’hui ce sera…

LES LINGUINE A LA BOLOGNESE prononcé avec l’accent italien bien sûr 

IMG_4452

Dans une grande casserole faire fondre du beurre ET de l’huile de tournesol. Ajoutez 2 gousses d’ail epluchées ET ciselées puis un oignon rouge ciselé puis 3 tomates fraîches coupées SANS la peau puis une branche de céleri coupé finement puis une demi carotte epluchée coupée fine puis une boîte de tomates pelées. Salez, poivrez ajoutez une bonne pincée de sucre puis une boîte de concentré de tomates puis un demi citron (d’ailleurs il en manquait un, j’ai cru qu’il allait faire un malaise mais heureusement quelqu’un s’est chargé d’en acheter dans l’angoisse montante d’un élément ESSENTIEL qui s’il n’avait pas été ajouté aurait fait foirer toute la recette… c’est bien connu il manquait le jus d’un demi citron et nous étions au bord d’annuler le dîner.

La réussite de la sauce réside dans sa cuisson. Faites la cuire pendant au moins 1 heure à feu doux à couvert (couvercle sur la casserole.) Vous pouvez la faire cuire plus longtemps elle n’en sera que meilleure.

Faites cuire dans une poele à part avec un peu de beurre la viande hachée une bonne dizaine de minutes en prenant soin de la retourner souvent pour que tout soit bien cuit et pas saignant. Ajoutez la viande cuite à la sauce.

Cuire les liguine le temps indiqué sur le paquet. En ce qui me concerne je fais toujours cuire les pâtes 2 minutes de moins que le temps indiqué. Elles cuisent bien dans une GRANDE CASSEROLE d’eau un peu salée mais SANS huile d’olive. C’est un mythe que de mettre de l’huile d’olive dans l’eau de cuisson des pâtes. Ca ne sert strictement à rien. Mes amis italiens n’en mettent pas si vous voulez tout savoir. Si vous voulez qu’elles cuisent correctement et de façon homogène encore une fois utilisez une grande casserole ça s’arrête là.

Dans un grand plat mettez la sauce au fond puis les pâtes et mélangez. La sauce chaude maintiendra les pâtes au chaud. Ajoutez du persil plat ou à part si certains n’aiment pas. Ah oui mon père a un problème avec les herbes fraîches il en met partout- j’ai aussi ce problème. En même temps c’est tellement bon et ça donne tellement de goût comment ne peut-on pas aimer les herbes???

Servez avec du parmesan à côté et BUON APPETITO

Récap ingrédients pour 8 pers.

1 paquet et demi de linguine (750grammes)
2 gousses d’ail
1 oignon rouge
3 tomates fraîches
1 branche de céleri
1 demi carotte
1 boîte de tomates pelées
1 boîte de concentré de tomate
le jus d’un demi citron
600 grammes de bifteck hachée

Publié dans RECETTES | Marqué avec , , , | 2 commentaires

Boeuf aux carottes (8 à 10 pers.)

Samedi dernier, ambiance dîner de famille chez mes parents (nous étions 8) Ma mère qui cuisine très bien mais dont le credo serait le suivant: moins je passe de temps dans la cuisine mieux je me porte a cuisiné un boeuf aux carottes. Son parti pris d’une manière générale c’est de faire des choses simples ET bonnes. Souvent elle me dit que lorsqu’une recette lui paraît trop compliquée elle zappe. Celle ci s’adresse à celles et ceux qui aiment recevoir leur famille ou leurs amis sans pour autant être des super méga doués de la cuisine. Ok la cuisson est un peu longue mais c’est un plat unique, il n’y aura que ça à préparer et demandez à vos invités d’apporter le dessert :-)

2 kilos de boeuf (1 kilo de basse côte et 1 kilo de paleron découpés en petits morceaux par votre boucher)

1,5 kilo de carottes

1 ou 2 gros oignons (ou des oignons déjà emincés surgelés)

1 ou 2 cubes de bouillon de légumes bio

coriandre fraîche

photo-40

Epluchez et émincez les oignons. Dans une sauteuse ou un poele faites les revenir dans un peu d’huile de tournesol et ajoutez une pincée de sucre pour leur donner un bon goût caramelisé.

Faites revenir la viande SEULE dans une cocotte à part avec de l’huile de tournesol environ 2-3 minutes de chaque côté pour la saisir à feu fort.

Epluchez et coupez les carottes en rondelles.

Ajoutez les oignons revenus et les carottes crues découpées dans la cocotte avec la viande. Mélangez le bouillon dans un demi litre d’eau bouillante. Une fois bien dissous ajoutez le dans la cocotte. Attention, le bouillon est naturellement salé donc ayez la main légère sur le sel. Poivrez. GOUTEZ. Si vous avez du vin blanc ou rouge n’hésitez pas à en verser un verre dans la cocotte.

Arrive le moment délicat de la recette: LA CUISSON. Pour cette recette plus la cuisson est longue meilleure sera la viande. En gros il faut au moins 3H30 – 4H de cuisson.

L’idéal c’est de cuire la viande dans la cocotte avec les légumes en plusieurs fois TOUJOURS à feu doux à couvert (couvercle sur la casserole.) J’ai cuit une première fois 1H30 à feu doux puis ayant une course à faire j’ai éteint le feu tout en laissant la cocotte sur la plaque. Je suis revenue 1 heure plus tard et j’ai continué la cuisson TOUJOURS A FEU DOUX pendant 1H30. Surveillez tout de même. Même si c’est à feu doux, l’eau du bouillon a tendance à bouillir c’est normal mais surveillez quand même de temps en temps. Si vous avez l’impression qu’il y a trop d’eau que la viande « se noie » enlevez le couvercle quelques instants pour que l’eau s’évapore. Si au contraire il n’y en a pas assez n’hesitez pas à ajouter un peu de bouillon. Le temps de prendre une douche, j’ai à nouveau stoppé la cuisson pour la reprendre une troisième et dernière fois pendant 1H.

Le secret et la réussite de cette recette résident dans 2 choses: D’abord la QUALITE DE LA VIANDE. Demandez à votre boucher du paleron ou de la basse côte. Ecoutez ses conseils. Ensuite la CUISSON LONGUE et DOUCE.

Je n’ai pas mis de bouquet garni, je n’en utilise pas souvent parce qu’il y a toujours de la terre qui tombe et ça m’agace. Je remplace par un peu plus de bouillon pour donner du goût.

Certaines personnes n’aiment pas la coriandre donc servez la dans un petit bol à part et disposez aussi des bols avec des cornichons et de la moutarde.

Publié dans RECETTES | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Velouté de courge butternut

Dès que le temps se rafraîchit, je deviens une soupe addict. Rien de mieux pour combattre le froid. En ce moment c’est la saison des potirons et des courges. Je suis FAN de la butternut. Je reconnais que c’est une horreur pour retirer la peau (c’est très dur je manque de me couper la main chaque  fois… il faut donc un bon couteau. ) Je retire les pépins que je mets de côté (on va s’en servir!) Je la coupe en petits morceaux (ça aussi c’est bien relou) que je fais cuire à la vapeur une quinzaine de minutes. Puis je mixe les morceaux avec un petit verre d’eau chaude (commençez par mettre un petit peu d’eau puis mixez et voyez quelle consistance vous obtenez. Mieux vaut mettre l’eau progressivement pour ne pas « noyer » la soupe). J’ajoute une grande cuillère de crème fraîche liquide ou épaisse  (ou du beurre peu importe ce que vous avez). Je sale, je poivre et c’est fini.

J’utilise aussi les graines. Après les voir bien retirées, rincées et sechées (avec du sopalin à l’air libre) disposez les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et salez légèrement. Faites les cuire 15 à 20 minutes au four à 180° en les retournant de temps à temps et ajoutez les à votre velouté. Vous pouvez aussi les manger pour l’apéro.

D’une manière générale pour les soupes ou les les veloutés, j’utilise toujours la même méthode: j’épluche, je découpe (en petits morceaux pour que ça cuise plus rapidement), je cuis à la vapeur et je mixe avec un peu d’eau+beurre+sel+poivre. ARCHIFACILE. Ok il faut un bon mixeur (j’utilise mon blender) et j’ai un cuit vapeur. Vous pouvez aussi faire cuire les légumes dans une casserole avec un peu d’eau et les mixer ensuite (perso je préfère la cuisson vapeur les légumes conservent mieux leur saveur et leurs vitamines/nutriments).

photo-37    SOUPE RETOUCHEE

Récap ingrédients  pour 4-5 personnes:

1 courge butternut
1 petit verre d’eau chaude
1 cuillère à soupe de crème fraîche (ou du beurre)
sel
poivre

Publié dans RECETTES | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Happy Halloween!

IMG_4214Dans 2 jours c’est Halloween, l’occasion pour moi de concocter une petite mise en scène comme je les aime!

Voici des Halloween cupcakes à réaliser avec vos enfants. Plus simple TU MEURS. On trouve tellement d’accessoires de déco dédiés à cette fête que c’est facile de créer une ambiance « joyeusement effrayante »tout en rendant le goûter un peu spécial ce jour là.

IMG_4211

IMG_4197

Matériel à prévoir
poches à douille
douille
caissettes en papier
moule dans lequel on peut glisser les caissettes (moules à muffins)

Pour les gâteaux (quantité pour 8 cupcakes)
160g de beurre
160 g de farine
3 oeufs
100 g de sucre en poudre
1 pincée de sel
2/3 d’un sachet de levure chimique

Mélangez le beurre (que vous avez sorti à l’avance du frigidaire pour qu’il soit plus souple) et le sucre à la fourchette jusqu’à obtenir une sorte de pâte.

Incorporez les oeufs un à un. Ajoutez la farine petit à petit en mélangeant bien, la levure puis la pincée de sel.

Mettez les caissettes en papier dans le moule et remplissez les aux 3/4.  Attention: Les gâteaux ont tendance à « pousser » de travers si on met trop de pâte dans les caissettes mais on se rattrape avec le glaçage qui masque les imperfections. N’hésitez pas à faire un essai avec un seul gâteau pour voir jusqu’où il pousse!

Cuire 25 min à 170 degrés. Pour vérifier la cuisson planter la lame d’un couteau à l’intérieur du gâteau. Si elle ressort mouillée ce n’est pas assez cuit. Si elle « propre » c’est prêt. Le temps de cuisson dépend de votre four. N’hésitez pas à contrôler la cuisson.

Sortez le moule du four et attendre un peu que les gâteaux refroidissent avant d’ajouter le glaçage.

Pour le glaçage

1 demie tablette de chocolat noir
60 cl de crème liquide entière
1 grande cuillère à soupe de sucre en poudre

J’en ai fait 2: 1 au chocolat fondu au bain marie. Uniquement du chocolat. Casser grossièrement une tablette de chocolat en morceaux dans un bol. Mettez ce bol dans une casserole avec un peu d’eau dedans. Le bol ne doit pas être en contact avec l’eau ou à peine. Le chocolat est un produit très délicat et il vaut mieux le cuire à feux doux longtemps. Grâce à une cuisson douce il sera bien lisse en ne brûlera pas. Une fois qu’il est bien fondu on attend un peu qu’il refroidisse et à l’aide d’une grande cuillère et on recouvre les gâteaux avec.

Le 2ème glaçage est une chantilly. Le secret pour bien réussir votre chantilly le voici: la crème doit être ENTIERE ET FROIDE. Mettez une dizaine de minutes la crème et les fouets du batteur dans votre congélo. Pour bien faire mettez aussi le bol dans lequel vous allez fouettez la crème (le mien est trop petit, le bol ne rentre pas mais la chantilly est réussie quand même pas de panique).

Une fois tous les éléments bien froids, fouettez la crème à l’aide d’un batteur jusqu’à ce qu’elle épaississe. Une fois bien épaisse versez un peu de sucre en poudre d’un seul coup. Fouettez encore quelques minutes. C’est prêt. Pour la couleur orange, ajoutez du colorant alimentaire (en poudre il tient mieux mais le colorant liquide fera très bien l’affaire et se trouve plus facilement dans les supermarchés)

Versez la chantilly dans une poche à douille puis garnissez vos gâteaux.

3 cupcakes au final: chocolat fondu, chantilly nature et chantilly orange. J’ai ajouté des petits personnages monstrueux sur les cupcakes chocolat, des fils de réglisse pour faire la bouche et du réglisse fourré pour les yeux des fantômes sur les autres.

IMG_4221

********************************************************************************

J’ai interviewé Danielle, une jeune américaine de 20 ans actuellement étudiante à Paris qui nous en dit un peu plus sur cette tradition d’Halloween…

Que fait-on  le soir d’Halloween aux Etats-Unis ? 

Pour Halloween, quand on est enfant, on fait le trick or treating, c’est à dire qu’on se déguise et on frappe aux portes des voisins pour avoir des bonbons. Les déguisements varient en fonction de l’âge: sorcières, fantômes, anges ou démons, dragons, la famille Adams, des trucs qui font peur. A l’université, on s’habille de manière plus scandaleuse et sexy: médecins, prisonniers, french maid, lady gaga… Ce jour là, on mange beaucoup de bonbons, mais aussi des cupcakes et des gâteaux apéros appelés chex-mix et on boit des cocktails!

Que représente cette fête pour les Américains ?

Un moyen de s’amuser en famille et avec les voisins. Historiquement liée à la sorcellerie, elle est devenue aujourd’hui une fête commerciale.

Quelle est son origine ? 

C’est une fête originaire des îles Anglo-Celtes. A l’époque les Celtes célébraient le nouvel an le 31 octobre. Puis les chrétiens ont choisi la date du 1er Novembre pour célébrer leurs morts. Le 31 octobre est donc devenu la veillée des morts « la veille de la Toussaint ». Aujourdh’hui c’est surtout un moyen de se retrouver en famille ou entre amis et faire la fête.

 Qu’as tu prévu jeudi prochain?

Je serai au Château de Pierrefonds avec mon copain américain, à siroter des cocktails James Bond. J’ai prévu de me déguiser avec un ensemble sexy de prisonnier américain, et s’il ne se déguise pas, je le mets au cimetière de Montparnasse!

********************************************************************************
Merci à ma soeur Clémence qui a largement contribué à la réalisation de cet article!!!

********************************************************************************


 

Publié dans KIDS IN DA KITCHEN | Marqué avec , , , , | 2 commentaires

Chef déco pour Masterchef

Bienvenue sur le plateau de Masterchef saison 4.

IMG_2446

J’ai participé au tournage du générique en tant que coordinatrice entre l’équipe image et l’équipe déco. Une équipe déco constituée de 3 personnes : Vincent le cuisinier, Kelly la chef déco et Margaux son assistante. Le tournage s’est déroulé en une journée. L’idée: présenter les 17 candidats dans l’action et le plaisir de cuisiner mais avec cette notion du temps qui est compté, reflet des épreuves minutées qui font monter la pression dans ce genre d’émissions.
Continuer la lecture

Publié dans TU FAIS QUOI DANS LA VIE? | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

L’île de Ré

Depuis la naissance de mon fils qui aura bientôt 9 mois, je ne me suis quasiment jamais séparé de lui jusqu’au moment où j’ai dit stoooooop j’en peux plus!!! . J’avais envie de souffler avec son papa (SEULS enfin). Quand vous aurez des enfants vous ne serez plus JAMAIS seuls. Un besoin d’air, d’oxygène m’envahit donc direction l’île de ré.  Du coup nous nous sommes rattrapés; fruits de mer tous les soirs et déjeuner au soleil au milieu des marais salants what else?

 

plage ile de Ré

Continuer la lecture

Publié dans WELCOME IN | Marqué avec , | 2 commentaires

BUBBLE TEA @ Zenzoo


J’ai enfin testé le fameux BUBBLE TEA chez ZENZOO.

L1060048

D’origine taiwanaise, cette boisson à base de thé a depuis déjà quelques années de nombreux adeptes. Chaud ou froid, avec ou sans lait, il se déguste à l’aide d’une paille extra large qui permet d’aspirer les perles de tapioca, ces grosses billes noires dont la texture ressemble à celle d’un chewing gum… coincées dans le fond de votre verre. Decliné à tous les parfums, du plus classique ( thé noir ou vert) au plus exotique (sésame ou matcha) cette boisson séduit aussi bien les adultes que les enfants. Rendez-vous au bar à bubble qui sert à n’importe quelle heure ou au resto (dans la même rue) pour les plus patients (il est petit et très vite plein)

zenzoo vignette1

Et pour les amateurs, offrez vous des « kits Bubble tea » et réalisez vous-même votre thé.  J’ai trouvé le mien sur le site de bubble-fever.com.

Publié dans ON FONCE | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

OKONOMIYAKI, spécialité japonaise

L’Okonomiyaki est une espèce de galette/crêpe salée qu’on agrémente à sa guise.

« Okonomi » signifie au choix et « yaki » grillé. La base est le chou blanc auquel on ajoute le plus souvent des légumes, du porc ou des crevettes. Deux écoles existent et donc deux façons de le preparer; celle de Tokyo et celle de Kyoto. Marie nous propose ici la version tokyoite. Au Japon, il est servi comme un plat unique. Les ingredients (pâte , légumes, viande, crevettes) sont présentés séparément dans des petits bols et chacun crée sa propre galette en la cuisant directement sur une plaque devant lui. Chaque convive en confectionne plusieurs car ce sont de petites galettes.

Voici le pas à pas pour un seul et unique mais GENEREUX okonomiyaki !

Liste des ingredients (4 pers environ)

IMG_2173 Continuer la lecture

Publié dans RECETTES | Laisser un commentaire