Boeuf aux carottes (8 à 10 pers.)

Samedi dernier, ambiance dîner de famille chez mes parents (nous étions 8) Ma mère qui cuisine très bien mais dont le credo serait le suivant: moins je passe de temps dans la cuisine mieux je me porte a cuisiné un boeuf aux carottes. Son parti pris d’une manière générale c’est de faire des choses simples ET bonnes. Souvent elle me dit que lorsqu’une recette lui paraît trop compliquée elle zappe. Celle ci s’adresse à celles et ceux qui aiment recevoir leur famille ou leurs amis sans pour autant être des super méga doués de la cuisine. Ok la cuisson est un peu longue mais c’est un plat unique, il n’y aura que ça à préparer et demandez à vos invités d’apporter le dessert :-)

2 kilos de boeuf (1 kilo de basse côte et 1 kilo de paleron découpés en petits morceaux par votre boucher)

1,5 kilo de carottes

1 ou 2 gros oignons (ou des oignons déjà emincés surgelés)

1 ou 2 cubes de bouillon de légumes bio

coriandre fraîche

photo-40

Epluchez et émincez les oignons. Dans une sauteuse ou un poele faites les revenir dans un peu d’huile de tournesol et ajoutez une pincée de sucre pour leur donner un bon goût caramelisé.

Faites revenir la viande SEULE dans une cocotte à part avec de l’huile de tournesol environ 2-3 minutes de chaque côté pour la saisir à feu fort.

Epluchez et coupez les carottes en rondelles.

Ajoutez les oignons revenus et les carottes crues découpées dans la cocotte avec la viande. Mélangez le bouillon dans un demi litre d’eau bouillante. Une fois bien dissous ajoutez le dans la cocotte. Attention, le bouillon est naturellement salé donc ayez la main légère sur le sel. Poivrez. GOUTEZ. Si vous avez du vin blanc ou rouge n’hésitez pas à en verser un verre dans la cocotte.

Arrive le moment délicat de la recette: LA CUISSON. Pour cette recette plus la cuisson est longue meilleure sera la viande. En gros il faut au moins 3H30 – 4H de cuisson.

L’idéal c’est de cuire la viande dans la cocotte avec les légumes en plusieurs fois TOUJOURS à feu doux à couvert (couvercle sur la casserole.) J’ai cuit une première fois 1H30 à feu doux puis ayant une course à faire j’ai éteint le feu tout en laissant la cocotte sur la plaque. Je suis revenue 1 heure plus tard et j’ai continué la cuisson TOUJOURS A FEU DOUX pendant 1H30. Surveillez tout de même. Même si c’est à feu doux, l’eau du bouillon a tendance à bouillir c’est normal mais surveillez quand même de temps en temps. Si vous avez l’impression qu’il y a trop d’eau que la viande « se noie » enlevez le couvercle quelques instants pour que l’eau s’évapore. Si au contraire il n’y en a pas assez n’hesitez pas à ajouter un peu de bouillon. Le temps de prendre une douche, j’ai à nouveau stoppé la cuisson pour la reprendre une troisième et dernière fois pendant 1H.

Le secret et la réussite de cette recette résident dans 2 choses: D’abord la QUALITE DE LA VIANDE. Demandez à votre boucher du paleron ou de la basse côte. Ecoutez ses conseils. Ensuite la CUISSON LONGUE et DOUCE.

Je n’ai pas mis de bouquet garni, je n’en utilise pas souvent parce qu’il y a toujours de la terre qui tombe et ça m’agace. Je remplace par un peu plus de bouillon pour donner du goût.

Certaines personnes n’aiment pas la coriandre donc servez la dans un petit bol à part et disposez aussi des bols avec des cornichons et de la moutarde.

Ce contenu a été publié dans RECETTES, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire