Pasta del papa (et non della mamma)

J’ai decidé que j’allais mettre toute ma famille à contribution sur ce blog ou bien si les autres peuvent me filer leurs recettes ça m’arrange. 

Mon père a plusieurs spécialités parmi lesquelles les pâââââtes qu’il cuisine très souvent le dimanche soir pour vaincre le cafard du lendemain le fameux lundi matin bad trip idées noires. Il a un petit souci dans la vie (son côté balance sûrement – tous les balance que je connais ont ce trait de caractère) il veut tout le temps voir du monde donc il invite tout le temps du monde, ce qui a (tout de même) un avantage celui de préparer des bons ptits plats pour nourrir tout ce beau monde…! Et comme il est plutôt extra doué pour les pâtes (et j’aurai l’occasion de vous délivrer ici d’autres recettes dont il a le secret) j’ai décidé de révéler en exclusivité mondiale l’une d’elles: les fameuses pasta de la papa. Il y a des variantes et les sauces changent mais aujourd’hui ce sera…

LES LINGUINE A LA BOLOGNESE prononcé avec l’accent italien bien sûr 

IMG_4452

Dans une grande casserole faire fondre du beurre ET de l’huile de tournesol. Ajoutez 2 gousses d’ail epluchées ET ciselées puis un oignon rouge ciselé puis 3 tomates fraîches coupées SANS la peau puis une branche de céleri coupé finement puis une demi carotte epluchée coupée fine puis une boîte de tomates pelées. Salez, poivrez ajoutez une bonne pincée de sucre puis une boîte de concentré de tomates puis un demi citron (d’ailleurs il en manquait un, j’ai cru qu’il allait faire un malaise mais heureusement quelqu’un s’est chargé d’en acheter dans l’angoisse montante d’un élément ESSENTIEL qui s’il n’avait pas été ajouté aurait fait foirer toute la recette… c’est bien connu il manquait le jus d’un demi citron et nous étions au bord d’annuler le dîner.

La réussite de la sauce réside dans sa cuisson. Faites la cuire pendant au moins 1 heure à feu doux à couvert (couvercle sur la casserole.) Vous pouvez la faire cuire plus longtemps elle n’en sera que meilleure.

Faites cuire dans une poele à part avec un peu de beurre la viande hachée une bonne dizaine de minutes en prenant soin de la retourner souvent pour que tout soit bien cuit et pas saignant. Ajoutez la viande cuite à la sauce.

Cuire les liguine le temps indiqué sur le paquet. En ce qui me concerne je fais toujours cuire les pâtes 2 minutes de moins que le temps indiqué. Elles cuisent bien dans une GRANDE CASSEROLE d’eau un peu salée mais SANS huile d’olive. C’est un mythe que de mettre de l’huile d’olive dans l’eau de cuisson des pâtes. Ca ne sert strictement à rien. Mes amis italiens n’en mettent pas si vous voulez tout savoir. Si vous voulez qu’elles cuisent correctement et de façon homogène encore une fois utilisez une grande casserole ça s’arrête là.

Dans un grand plat mettez la sauce au fond puis les pâtes et mélangez. La sauce chaude maintiendra les pâtes au chaud. Ajoutez du persil plat ou à part si certains n’aiment pas. Ah oui mon père a un problème avec les herbes fraîches il en met partout- j’ai aussi ce problème. En même temps c’est tellement bon et ça donne tellement de goût comment ne peut-on pas aimer les herbes???

Servez avec du parmesan à côté et BUON APPETITO

Récap ingrédients pour 8 pers.

1 paquet et demi de linguine (750grammes)
2 gousses d’ail
1 oignon rouge
3 tomates fraîches
1 branche de céleri
1 demi carotte
1 boîte de tomates pelées
1 boîte de concentré de tomate
le jus d’un demi citron
600 grammes de bifteck hachée

Ce contenu a été publié dans RECETTES, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à “Pasta del papa (et non della mamma)”

  1. Carcaradec dit :

    Pour les avoir goutées, c’était un délice!!!!!
    A quand une autre recette pour ce fameux dimanche soir ???

    Bravo Julia!!!

    • Juliabindakitchen dit :

      quand tu veux:-) reste à motiver le chef Olivier mais ça c’est facile:-) et plus on a de testeurs/goûteurs mieux c’est!!
      Merci Florence! gros bisous

Répondre à Juliabindakitchen